Cidre Kerisac, le cidre breton depuis 1920.

J’ai eu la chance et le plaisir de découvrir le cidre Kerisac sur le site même de production, à Guenrouët, près de Nantes.

Le cidre Kerisac est avant tout une histoire de famille : 4 générations de cidriers, dont Laurent GUILLET, qui est actuellement à la direction.

Le nom Kerisac, à pour origine :

  • la portion du canal qui traverse la ville de Guenrouët : l’Isac,
  • le mot “KER” qui siginife “chez” en breton.

Visite du vergers :

Trois types de pommes sont utilisés : pomme douce (qui mûrissent rapidement), pomme acide et pomme à jus. Le vergers est de type : tige mi-base et mi-haute pour un meilleur ramassage mécanique. A maturité, les fruits tombent. Il faut maximum 4 passages pour ramasser toutes les pommes mûres. Elles sont traités rapidement (moins de 24 heures). Le rendement de cette année est moindre par manque d’eau, ce qui donne des pommes plus petite (environs 20 % du poids de perdu). Cette année, le temps n’a pas joué en faveur de nos amis les agriculteurs (peu d’eau et peu de soleil).

Dégustation d’un menu gastronomique à base de cidre + accord cidre et mets, au relais Saint Clair:  merci au chef Frédéric. C’était excellent!

Ordre de dégustation :

  1. Le Kerisac glacé est parfait pour l’apéro,
  2. Le cidre rosé pour accompagner l’entrée à base de crustacés,
  3. Le cidre brut pour le plat principal à base de viande blanche,
  4. Le cidre et poire pour le dessert.

Visite de l’usine :



J’ai passée une merveilleuse journée à découvrir un produit que j’apprécie énormément. 

Merci à toute l’équipe de Kerisac, rdv en 2020 pour les 100 ans de la marque.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

2 Comments on Cidre Kerisac, le cidre breton depuis 1920.

  1. C’est impressionnant l’aspirateur à pommes !

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Share
Share