Prendre l’avion avec bébé, destination soleil!

On se lance dans une super aventure, celle de partir en voyage avec un petit bébé de 2 mois. Il faut dire que BB1 à lui aussi pris l’avion très tôt : 4 mois.

Pas simple car un voyage en avion et surtout dans un pays chaud, sa se prépare !

Première formalité :

Faire, faire la carte d’identité et/ou le passeport. Un bébé ne peut pas voyager sans papier d’identité.

Easy, vous me direz mais faire photo d’identité d’un bébé n’est pas chose facile. Pour cela, il faut se rendre chez un photographe et sachez que tous, ne font pas les photos de bébé. Il suffit de se renseigner pour trouver la bonne adresse, entre eux ils se connaissent tous.

Mon astuce pour le jour J : emmener une tétine et biberon de lait. Le biberon m’a permis de réveiller bébé (car il doit avoir les yeux ouverts) et la tétine d’avoir une photo de lui bouche fermé (on met la tétine et on la retire très vite pour que le photographe puisse prendre la photo).

Délai : moins d’une semaine pour avoir la carte d’identité et le passeport car c’est une première création.

HOP, hop, hop… On est prêt, maintenant achat des billets d’avion, direction la Martinique. Surtout bien réserver une nacelle ou réserver les places les plus pratiques quand on à des enfants. Attention, la nacelle est très petite, Nolan qui avait 2 mois et qui faisait presque 5 kilos, à pris toute la place à l’intérieur. 

Place aux achats avant le départ :

  • Les indispensables : boîte de lait, couches, …  J’ai tout pris par peur des prix exorbitants sur place. 
  • Un lit pop up anti-UV avec moustiquaire car bébé dort beaucoup (pratique en extérieur ou intérieur et léger à transporter).

  • Un porte bébé ou écharpe de portage : j’ai les deux. Papa n’aime pas l’écharpe (Sling), d’où l’achat express du porte bébé pour lui. Très pratique à l’aéroport et durant le voyage dans l’avion ou les promenades sur place. Perso, nous n’avons pas pris de poussette pour un aussi petit bébé. Trop encombrant. 

  • Vêtements d’été : pas la peine d’en prendre des tonnes. On habille peu les bébé quand il fait 30°C. Mon astuce achat : les brocante le site leboncoin ou encore Facebook Market en recherchant des vendeur près de chez vous. J’ai fais de bonnes affaires. 
  • Pour la plage : j’ai opté pour une combi anti-UV et une casquette de chez Décathlon. 

  • Aller à la pharmacie : prendre un bon anti-moustique, une crème solaire adapté, brumisateur d’eau et des médicaments (doliprane par exemple).

J’ai peut être oublié certaines choses ! Je compléterai l’article si besoin.

Le voyage en avion de 8h30 s’est plutôt pas trop mal déroulé. C’est au petit bonheur la chance car c’est bébé qui choisit quelle comportement il va avoir. Le mien pleur beaucoup donc je m’attendais au pire mais sa a été. Il n’y aura pas que votre bébé qui va pleurer car il y a toujours pleins d’autres bébés dans un avion.

Prévoir des vêtement chaud à l’intérieur de l’avion car la climatisation est souvent à fond. Même pour nous, adulte, c’était pénible.

Mettez votre sac à langer à vos pieds après le décollage. A l’intérieur j’y ai mis :

  • la boîte de lait,
  • 2 biberons avec quantité d’eau pour faire le biberon de lait,
  • des vêtements de rechange pour bébé et un haut pour moi,
  • des couches,
  • des lingettes,
  • des bavoirs,
  • une petite serviette pour mettre sur la table à langer de l’avion.

Au contrôle de sécurité, aucun soucis avec le lait et l’eau dans les biberons. Au pire, ils font un petit contrôle pour vérifier, rien de méchant.

Si vous emmenez poussette ou cosy, aucun problème, sa va en soute, en bagage hors format. La compagnie vous donne un sac transparent pour l’emballer et à l’arrivée vous le récupérer sur un tapis spécial pour bagage hors format.

 Cozy indispensable pour les sorties en voiture et sert également de transat en intérieur.

L’avantage de voyager avec un tout petit bébé est qu’il dort beaucoup. Du coup, nous avons pu faire toutes nos visites touristiques et familiales, sans aucun soucis. Donc pour ceux qui ont peur de voyager avec bébé, d’après mon expérience, ce n’est pas mission impossible. Il faut être bien équiper, entourer et ne pas se stresser!

Nous avons profité du soleil même s’il a fallut le fuir parfois, des bains de mer et de rivière, visiter l’île et ses spécificités (bananeraie, distillerie, volcan…). Pour ne pas de favoriser mon grand de 9 ans, j’ai concocter un temps mère / fils, ou nous avons fait une visite de Fort de France, pendant que papa gardait le petit dernier.

Je vous conseille vivement la Martinique, troisième visites et j’ai déjà envie d’y retourner.

Et vous, vous avez peur ou pas de partir avec bébé? J’attends le retour de vos expériences personnelles.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Share
Share